facebook twitter google youtube
Vous êtes ici : Accueil » PENDJARI PRATIQUE » Fausse rumeur du virus EBOLA au Bénin

Fausse rumeur du virus EBOLA au Bénin

Depuis quelques mois, la propagation du virus de la fièvre EBOLA défraie la chronique. Hautement contagieuse et le plus souvent mortelle, la fièvre EBOLA est à l’origine d’une nouvelle épidémie sans précédent en Afrique de l’Ouest. De façon inattendue, cette propagation dépasse les espérances, ce qui créé une psychose au sein de la communauté internationale en général et au sein des pays africains concernés en particulier.

Une épidémie de la fièvre hémorragique Ebola sévit actuellement en Guinée Conakry, au Libéria et en Sierra Leone. Pour mémoire le virus Ebola se transmet à l’homme, dans un premier temps, à partir des animaux sauvages. Les réservoirs habituels de ce virus sont les chauves-souris ou les singes. La manipulation de la viande de ces animaux infectés ou sa consommation (en particulier en cas de cuisson insuffisante) permet la transmission du virus Ebola à l’Homme. La transmission interhumaine est également possible en particulier auprès de personnes malades. Ce sont donc les contacts rapprochés auprès de personnes malades ou de personnes décédées lors des rites mortuaires qui permettent la diffusion du virus (notamment au sein du cercle familial ou parmi les personnels soignants).

La confirmation de la présence de ce virus au Nigéria inquiète encore plus la communauté ouest africaine, notamment la République du Bénin qui entretient des échanges divers (économique, social, culturel, touristique, etc.) avec ce pays.

Etant l’acteur principal de la gestion des réserves de faune au Bénin, le Centre National de Gestion des Réserves de Faune (CENAGREF) voudrait rassurer tous ces usagers et partenaires divers, notamment les touristes, que la présence du virus de la fièvre EBOLA n’est pas encore décelée au Bénin. Les communications officielles du Gouvernement du Bénin ainsi que le Ministère de la Santé du Bénin confirment l’absence de ce virus au Bénin.

Dorothée Akoko Kinde Gazard, Ministre de la Santé du Bénin dément la présence du virus EBOLA au Bénin

Diverses sources aussi (L’Humanité, Métronews, La croix, Wikipédia, etc.) en parlent mais aucune n’a cité le Bénin comme pays concerné par cette épidémie. Les dernières rumeurs qui ont circulé au sujet de la présence probable de ce virus au Bénin et ne sont donc pas confirmées. Sur cette base, le CENAGREF rassure ses visiteurs et les touristes en particulier, afin que les programmes préétablis pour la visite des Parcs Nationaux du Bénin ne soient pas annulés.

Etant une question de santé publique, le CENAGREF se joint à diverses institutions (Gouvernement du Bénin, Ministère de la santé du Bénin, Ministère des Affaires Etrangères de la France, US Department of State, Union Européenne, Agence de la Santé Publique du Canada, etc.) pour inviter les voyageurs en général et les touristes en particulier, au respect des consignes de sécurité prodiguées. En outre, des sensibilisations sont en cours au niveau de tous les acteurs touristiques des réserves de faune du Bénin, pour aider à l’application des bons gestes permettant d’augmenter le niveau de sécurité des populations.


Dans la même rubrique

  Fausse rumeur du virus EBOLA au Bénin

  Comment se rendre dans le parc ?

  Circuler dans le parc

  Tarifs de visite

  Quand visiter le parc ?

0 | 5

English version
Partenaires

TripAdvisor
Ecrivez un avis sur votre visite du Parc Pendjari