facebook twitter google youtube
Vous êtes ici : Accueil » ACTUALITES » Assurer la relève pour garantir un environnement futur mieux protégé

Assurer la relève pour garantir un environnement futur mieux protégé

Au nombre des menaces qui pèsent sur la gestion de l’environnement en général et les aires protégées en particulier, figure la gouvernance et plus précisément la gestion des ressources humaines. Perceptible dans ces manifestations, la mauvaise gestion des ressources humaines est rarement citée comme menace principale, malgré que ces impacts sur la gestion des ressources naturelles soient évidents. L’Homme ayant une influence avérée sur le fonctionnement écologique de notre planète, je m’associe à la pensée de l’un des éminents dirigeants du Bénin pour dire qu’« Il n’y a de ressources que d’Hommes ». Travailler à disposer d’une ressource humaine bien formée, compétente, motivée et consciente des enjeux vitaux est donc un facteur majeur d’objectivité et de durabilité de toutes entreprises.

Dans la Réserve de Biosphère de la Pendjari, ce principe est de plus en plus compris et sa mise en application se traduit par la diversification des acteurs impliqués dans la gestion de cette réserve, bientôt site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ainsi, la formation d’une relève de qualité est l’un des points clés de gestion de la Pendjari et à cet effet, diverses actions sont menées avec les parties prenantes (populations riveraines, ONG, acteurs socio-économiques, décideurs et apprenants à divers niveaux, etc.) pour renforcer les capacités en vue de promouvoir l’intérêt pour la préservation de l’environnement dans les prises de décision.

Ainsi dans le cadre de leurs activités, la Direction du Parc National de la Pendjari et l’ONG Jura Afrique travaillent à mener des interventions concertées pour la protection durable de l’environnement en général et de la Réserve de Biosphère de la Pendjari en particulier. La dernière action en date est celle du jeu concours du meilleur poème/affiche de sensibilisation sur l’environnement, au profit des écoliers et élèves des communes environnantes de la réserve. Pour l’ONG Jura Afrique, cette action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet de promotion de la bonne gouvernance environnementale dans les écoles de Tanguiéta et de Boucoumbé. L’objectif de ce jeu concours est de susciter l’intérêt des écoliers et des jeunes sur l’état de dégradation des ressources naturelles dans leurs localités et de les engager à leur préservation.

A l’issu du processus de sélection qui s’est déroulé dans la période de Mai-Juin 2016, les dix meilleurs candidats ont été fait ambassadeurs de la protection de l’environnement, et se présentent comme suit : TOSSOU Emmanuela (EPC P/Chazal, Tanguiéta), M’PO TROTE Ulrich (EPC Marie-Immaculée, Boucoumbé), YARAKOU Yvette (EPC P/Chazal, Tanguiéta), SIMBA Melès (EPC P/Chazal, Tanguiéta), KOUNKOUAGOU Elsa-Lyne (EPC P/Chazal, Tanguiéta), KOUAGOU Evelyne (EPP/ Kotokoyagou, Boucoumbé), KPADONOU Melvine Mèdessè (EPC P/Chazal, Tanguiéta), TIANDO Carinelle (EPC P/Chazal, Tanguiéta), PEGO Rachate Erice (EPC Marie- Immaculée, Boucoumbé), SIMBA Adeline (EPC Marie- Immaculée, Boucoumbé).

Le jury intercommunal mis sur pied à cet effet, et composé de Conseiller Pédagogique, de Directeur d’Ecole et d’Instituteur, a été séduit par la simplicité, l’originalité et la pertinence des messages produits par les différents candidats, preuve que ces derniers ont une perception claire des menaces qui pèsent sur l’environnement. En guise de motivation pour leur engagement dans la nouvelle mission qui est la leur, une visite touristique dans la Réserve de Biosphère de la Pendjari a été organisée à leur intention le 6 juillet 2016, en plus des nombreux cadeaux dont ils sont été gratifiés. La Direction du Parc National de la Pendjari et Jura Afrique profitent de cette occasion pour lancer une fois de plus un appel aux écoliers, élèves, étudiants, ainsi que tous les usagers de l’environnement et les visiteurs de la Réserve de Biosphère de la Pendjari, pour œuvrer à la préservation des ressources naturelles autour dans leurs localités respectives.

La perspective après l’organisation de ce jeu concours est de suivre les ambassadeurs à travers un programme d’apprentissage qui leur permettra de mieux s’outiller pour la promotion de l’environnement. C’est le lieu de remercier tous les partenaires financiers qui ont accompagné la réalisation de cette initiative. Les remerciements vont également aux membres du jury, à l’équipe technique de l’ONG Jura Afrique, à la Directrice de l’Ecole Primaire Catholique du Père Chazal (Sœur Gilberte QUENUM) et à tous les enseignants qui ont compris la pertinence de cette activité, en y apportant leur soutien sans ménagement.


Portfolio

  • Lauréats à l'entrée du parc Pendjari
  • Lauréats sur le mirador de la mare Bali

Dans la même rubrique

  Les pouvoirs politiques engagés pour la sauvegarde du complexe W-Arly-Pendjari

  Gestion durable de la Pendjari : l’une des réussites de la coopération Bénino-allemande

  Tous unis pour l’adhésion au patrimoine mondial

  Assurer la relève pour garantir un environnement futur mieux protégé

  NTIC et gestion des aires protégées

0 | 5 | 10

English version
Partenaires

TripAdvisor
Ecrivez un avis sur votre visite du Parc Pendjari